pastorale

Publié le 28 Mars 2012

Bonjour,

PTDC0121

 

Vendredi matin, avec toute l'école, nous nous rassemblons à l'église de Casseneuil pour fêter les Rameaux .

 

PTDC0105.JPG

 

PTDC0108.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette célébration rappelle une étape essentielle de la vie de Jésus , qui entre alors à Jérusalem pour fêter la Pâque :

Lui, le Fils de Dieu, n'est pas venu parmi les hommes

comme un puissant roi guerrier, entrant dans la ville sur un fier cheval,

mais comme un roi des pauvres, un roi d'amour et de paix,

et il entre dans la ville humblement , assis sur un petit âne .

Dans Jérusalem, pour la Pâque, il partagera une dernière fois le pain avec ses disciples .

 

PTDC0114.JPG

PTDC0107.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce jeudi, nous pétrirons, façonnerons , et cuirons le pain de la célébration .

Mais lundi, nous avons préparé son levain :

 

Il ne faut que de la farine et de l'eau . Rien d'autre .

On les mélange dans un bol,

et on laisse le levain de côté trois jours, sans y toucher .

Au bout de trois jours, le levain est vivant,

et on peut le mélanger à nouveau à beaucoup de farine et d'eau,

PTDC0119

avec un peu de sel,

pour faire le pain .

Le levain permettra à la pâte de gonfler, et le pain sera beau .

 

Avec ce pain, nous célèbrerons tous,  vendredi matin,  les Rameaux,

et le dernier repas de Jésus avec ses amis, avant sa mort et sa résurrection .

Voir les commentaires

Rédigé par Ecole Saint-Pierre Casseneuil

Publié dans #Pastorale

Repost0

Publié le 17 Décembre 2011

 

 

 

 

 

 

100_8264.JPG

 

 

Hier, nous  avons préparé la venue de Jésus

004-copie-1

avec le Père Philippe,  dans l'église de Casseneuil  .

Les grands axes de la célébration étaient éclairés par un

conte de Noël, l'histoire d'Elsa :

Une petite fille, Elsa, fait fi de ses propres difficultés

pour aider de plus malheureux qu'elle-même . 

Elle les rencontre sur sa route, tout près d'elle,

et s'arrête pour leur porter secours .

 

 

Des enfants de CP , CE, et CM, illustrèrent le conte

en mimant les scènes de façon simple et claire,

 pendant que les maîtresses figuraient les voix de  personnages .

Ce conte était à la portée de tous,

et même les plus petits comprirent l'histoire .

 

Après la lecture de l'Evangile, le Père Philippe nous convia

à aller plus loin

dans la recherche que nous avions entamée en classe :

Accueil, pardon et partage, les mots-clefs de notre réflexion,

étaient porteurs d'actes, à l'exemple des choix d' Elsa : 

 

Elsa est chacun de nous,

et sur notre chemin comme sur le sien ,

les occasions de porter secours ne manquent pas

 si l'on sait s'arrêter et regarder,

en portant dans son coeur les mots sacrés de Jésus :

 Accueil, pardon, partage .

  Au bout du chemin, Elsa découvre les paroles

de l'Ange, la venue de Jésus, et le vrai sens de sa vie . 

110.JPG

003-copie-3.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pendant le " Gloria " du chant traditionnel " Les Anges dans nos campagnes ",

quelques-uns d'entre-nous apportèrent les étoiles que les maternelles avaient fabriquées ,

ornées en grandes lettres de ces forces qui doivent forger notre vie .

 

001.JPG

100_8269.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Des élèves de primaire lurent les prières  pour chaque étoile :

 

  PARTAGE  

" Tu me dis, Seigneur :

Donne à chacun le droit au pain et au respect, et tu seras une étoile de partage ."

 

  PARDON

" Tu me dis, Seigneur :

 Enlève la haine et la jalousie qui  séparent les vivants, et tu seras une étoile de pardon."

 

 ACCUEIL

"Tu me dis, Seigneur :

Annonce que toute personne, de n'importe quel pays, de n'importe quelle intelligence, de n'importe quelle religion, est l'enfant précieux de Dieu, et tu seras une étoile d'accueil ."

 

102.JPG

 

 

 

105-copie-1.JPG

 

 

 

 

 

 

 

Le Père Philippe nous invita alors à partager

ensemble une minute de vrai silence,

dans une méditation à la portée de chacun de nous,

même des plus jeunes .

Chacun est capable de réfléchir à sa façon d'accueillir, de partager, ou de pardonner,

et de trouver de nouveaux chemins pour ouvrir ses mains et son coeur

à un geste d'entraide, d'attention, ou d'amitié, qui compte beaucoup pour celui qui en manque .

 

Une prière de remerciement à Dieu pour son Amour et tous ses bienfaits précéda la joyeuse chanson des bergers , annonçant la Bonne Nouvelle au monde :

 

109.JPG

 

" Croyez-nous, un Sauveur est né,

et c'est un tout petit bébé !

Noël, Noël, belle nouvelle,

Noël, Noël , Bonne Nouvelle !"

 

 

Comme nous l'a fait comprendre le Père Philippe,

c'est en étant à l'écoute des autres que Noël pourra être

    vraiment  un   JOYEUX NOËL    !

 

L'école de Saint Pierre, à Casseneuil .

 

 

 

 

 

 

                                            .

Voir les commentaires

Rédigé par Ecole Saint-Pierre Casseneuil

Publié dans #Pastorale

Repost0