Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 novembre 2012 4 08 /11 /novembre /2012 19:26

Bonjour, DSCN3792.JPG

 

Le dernier vendredi avant les vacances, nous avons célébré la Toussaint tous ensemble à l'église de Casseneuil, mais nous avions tous préparé cette grande fête en classe les semaines précédentes .

 

Nos maîtres et maîtresses nous ont fait découvrir,  à l'aide de lectures et d'images , un saint ou une sainte .

....En maternelle, nous ne pouvons pas encore lire ou étudier des documents , alors nos maîtresses avaient organisé un petit théâtre, où elles ont mimé la légende de saint Christophe :

 

 

Nous avons découvert l'histoire  d'un homme, nommé alors " Réprouvé " ( c'était son nom ) . 

"Réprouvé" était un homme très fort et très grand, craint par tous, et qui voulait se mettre au service de Jésus .

Après maintes péripéties, il rencontre un ermite, et lui confie son souhait . "Pour parvenir un jour à  servir Jésus , lui dit l'ermite, il faut que tu aides les autres . Comme tu es très fort, tu les aideras à traverser cette tumultueuse rivière"  .

"Réprouvé" devient alors passeur sur la rivière .

Un jour, il entend par trois fois quelqu'un l'appeler, mais ne voit personne ...La troisième fois, un enfant l'attendait sur la berge . "Réprouvé " le charge sur ses épaules, et commence à traverser les flots, mais à mesure qu'ils s'avançaient dans l'eau, l'enfant devenait de plus en plus lourd ....

A grand peine, " Réprouvé " parvient de l'autre côté, et dit :

"Enfant, tu m'as exposé à un grave danger. Tu étais si lourd que je croyais porter le monde entier .

_ Tu le portais, répond l'enfant . Je suis le Christ .

Quand tu seras repassé sur l'autre berge, enfonce ton bâton devant ta maison, et demain il portera des fruits ."

"Réprouvé " fit ainsi, et le lendemain, son bâton portait des fleurs et des dattes .

 "Réprouvé " prit le nom de Christophe, c'est-à-dire, " celui qui porte le Christ " .Et il s'attacha, dès lors, à suivre les pas de Jésus dans tous les actes de sa vie .

DSCN3800.JPG

 

 

DSCN3885

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nos maîtresses n'ont pas mimé toute la vie de saint Christophe, mais juste cette partie qui était très visuelle, plus adaptée à nous, les enfants de maternelle . Et pour la part symbolique de la légende, elles nous ont expliqué que Jésus portait le poids du monde car il l'avait sauvé .

Nous comprendrons mieux cela quand le mystère de sa mort sur la croix sera révélé,  lors de la fête de Pâques .

L'important était que nous comprenions que Réprouvé avait cherché Jésus, et l'avait trouvé en se mettant au service des autres .

 

DSCN4055

Nous avons aussi découvert un aspect

plus traditionnel de saint Christophe :

Beaucoup de gens demandent sa protection

  pour les préserver lors

d'un voyage ,

car il est le

"saint patron des voyageurs " . 

Nos maîtresses avaient donc dessiné une maman

offrant à son enfant qui part en voyage

une médaille de saint Christophe .

Sur cette médaille est représenté

le saint portant l'enfant Jésus

au milieu de flots tumultueux .

DSCN3877-copie-1.JPG

 

 

 

 

 

 

aaa.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous avons aussi répété chaque jour les chants de la célébration, avec les grands du primaire :

" Peuple de baptisés ", Alleluia, Saint le Seigneur, et un chant que connaissent bien les enfants du catéchisme : 

 

"O Père, je suis ton enfant,

J'ai mille preuves que tu m'aimes,

Je veux te louer par mon chant,

Le chant de joie de mon baptême ."

DSCN3978.JPG

DSCN3864

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et pour symboliser le lien qui existe entre nous et les saints dont nous portons le nom, nous avons décoré et peint des personnages qui se tiennent par la main .

Notre prénom a été inscrit sur eux : Ils représentent les saints, qui ont suivi Jésus dans tous les actes de leur vie , et nous-mêmes, qui sommes appelés par notre baptême, à Le suivre .

 

 Les enfants de la maternelle .

DSCN4017

 

 


Partager cet article

Repost 0
Publié par Ecole Saint-Pierre Casseneuil - dans Pastorale
commenter cet article

commentaires